AOC Montagne St Émilion

"Celui qui sait déguster ne boit jamais de vin mais il goûte des secrets" - Salvador Dali

NOS VINS

« Ce rouge étoffé de forte personnalité reste une aubaine. Il reflète le dévouement et l’amour de Chantal Amart pour son vignoble dont elle connaît tous les "enfants". Couleur, intensité, doté d’une fraîcheur et d’une musculature fruitée étonnantes.

Jean Aubry - Guide Aubry 2014

La robe est toujours, quel que soit le millésime, limpide, brillante, franche et soutenue. Ce sont là les signes de vendanges parfaitement saines et bien mûres. On devine un gras, une onctuosité dus à des cuvaisons assez longues, mais surtout bien maîtrisées.

Le nez est parfois un peu discret, mais une fois le vin aéré ce sont des parfums complexes et riches de fruits mûrs, de gibier, d'eucalyptus, de réglisse, de vanille (barrique bien fondue) qui affleurent alors. Puis viennent les arômes de pain grillé et de chocolat.

 

Ce nez mérite d'être soigneusement apprécié pour comprendre la savante alchimie du vin.

L'attaque est nette, sans ambages : voilà un vin franc. Malgré des tanins présents mais fondus, la sensation est celle du soyeux, du taffetas. Le bon équilibre matière-alcool-tanins donne un vin à la charpente certes conséquente, mais souple et ample. Nous pouvons dire que nous sommes en présence de vins de belle garde qui se laissent cependant apprécier après 4 voire 5 années de vieillissement.

 

C’est  en 1949 que notre arrière grand-père maternel Abel Rigou, viticulteur et distillateur de Cognac à St-Martin d’Ary (près de Montguyon en Charente Maritime), achète  Montaiguillon.

Sa fille Geneviève épouse  Roger Amart. Tous deux consacrent leur vie à tout remettre en état. Et, comprenant l’impérieuse nécessité de vendre le vin en bouteilles, Roger Amart part en précurseur chercher des clients en Belgique, dès les années 1950. Ce sera durant 30 ans le 1er marché de Montaiguillon.

Le Château Montaiguillon reçoit très volontiers les amoureux du vin, sur rendez-vous de préférence.

 
 
 

Galerie photos

Crédit photos : Philippe Roy
Crédit photos : Philippe Roy
Crédit photos : Philippe Roy
Crédit photos : Philippe Roy
Crédit photos : Philippe Roy
Crédit photos : Philippe Roy
Crédit photos : Philippe Roy
Crédit photos : Philippe Roy